Balade dans Greenwich Village : les incontournables…

© MG

Greenwich Village ou The Village comme disent les New-yorkais est le quartier résidentiel de Manhattan, où de paisibles ruelles serpentent entre les immeubles en briques brunes. Et même s’il n’y a pas de Broadway, Empire State Building, Central Park et autres dans les environs, il mérite que l’on lui accorde quelques heures ! La preuve en 5 points…

#1  Le Greenwich culturel : S’il était autrefois occupé par les Indiens, Greenwich Village est rapidement devenu la coqueluche des bohèmes et des intellectuels : réputé pour son pittoresque, ses artistes et sa culture alternative, il est aussi le symbole de la musique folk grâce à Bob Dylan ou le groupe The Mamas and the Papas qui en étaient les artistes les plus représentatifs. Le théâtre du Village servit de scène à de nombreux comédiens et dramaturges new-yorkais et la communauté gay s’est appropriée le quartier (d’où la fameuse Gay Street). Aujourd’hui, la flambée du prix de l’immobilier a fait fuir une grande partie des artistes pour laisser place à une population plus bourgeoise. Mais l’identité du Village est toujours là, faisant de ce quartier un secteur vraiment à part dans Manhattan : d’ailleurs, c’est la seule partie de l’île dont les rues ne sont pas bien rangées en grille !

#2 : Les incontournables de Greenwich : On ne peut pas évoquer the Village sans parler du Washington Square Park et sa grande arche : c’est le cœur artistique du village ! On y croise des musiciens, des danseurs, des joueurs d’échecs… Aujourd’hui, les étudiants de l’université de New York défilent sous le monument, lors de la cérémonie de remise des diplômes. Washington Square est le point de départ de la légendaire Fifth Avenue que se dirige vers le nord. Pour les les plus cinéphiles, impossible de ne pas faire un détour pour admirer l’immeuble de Carrie Bradshaw dans Sex & the City au 66 th Perry Street (3e photo ci-dessous), la caserne de pompiers de Ghostbusters au 14 North Moore Street et l’immeuble de Friends au 90 Bedford Street !

#3 : Le Greenwich gourmand : The Village, c’est aussi de bons petits resto et autres adresses qui vont faire le bonheur des foodies ! On citera dans l’ordre de la journée, Tartine (253 W 11th Street) le bistrot à la française qui propose un brunch très agréable, Spotted Pig (314 W 11th Street) pour un déjeuner dans un petit coin de verdure qui ne désemplit pas ou Corner Bistro (331 W 4th Street), un vrai pub patiné à l’ancienne et l’un des meilleurs burgers de Manhattan. Pour le dessert, on teste PinkBerry (177 Bleecker Street) et ses délicieux yaourts glacés. Et évidemment, pour le goûter, ce sera Magnolia Bakery (401 Bleeker Street), le must des fashionnistas avec ses cupcakes à tomber !

#4 : Le shopping à Greenwich : Pour les fans de vintage, direction Beacon’s Closet (10 W 13th Street), un magasin qui propose des produits vintage, souvent de seconde main, pour un prix plus qu’abordable (comme une veste courte Dior à 25 dollars ou des chemises Armani à 15 dollars !). L’univers des sneackers est représenté par Fight Club (812 Broadway), celui des chiens chez DoggyStyle (46 University Pl), celui de la lingerie depuis 1978 par La Petite Coquette (51 University Pl) : il en faut pour tous les goûts ! Et parce qu’on adore cette enseigne et que celui-ci est le plus grand magasin de la marque jusqu’à aujourd’hui : Urban Outfitters (374 Ave of the Americas) pour des vêtements, articles de maison, déco 100% US.

#5 : Greenwhich by night : En fin d’après-midi, si vous êtes dans le nord de Greenwich, rentrez dans le Standard Hotel (848 Washington Street), au bord de l’Hudson, pour prendre un verre au Boom Boom Room (bar en intérieur mais tout en vitre, idéal pour admirer la vue et le coucher de soleil) ou choisissez Les Bains (un des meilleurs roof top de New-York). Mais LE lieu mythique de Greenwhich Village pour passer la soirée, c’est le Village Vanguard (178 7th Street) : cette véritable institution du jazz new-yorkais a vu passer tous les grands noms depuis 1935. Aujourd’hui, le jazz y est toujours célébré pas les plus fameux instrumentistes contemporains. L’une des meilleures acoustiques du monde ! Le Blue Note est aussi l’un des clubs les plus célèbres, d’autant que les plus grandes stars du jazz continuent à s’y produire. Attention, les prix peuvent grimper rapidement ! Si vous souhaitez juste boire un verre, tentez le Little Branch, un speakeasy qui nous transporte à l’époque de la prohibition. N’oubliez pas votre passeport ou votre ID : si vous n’avez pas 21 ans, vous ne pourrez pas entrer dans un lieu qui vend de l’alcool.

 

 

Pour vous repérer…

Greenwich Village

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. New York pour les nuls : découvrez Manhattan en 5 min chrono !
  2. Central Park : quel circuit pour découvrir les incontournables

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*