Balade dans l’East Village : les incontournables…

© MG

Passer une journée dans l’East Village, c’est découvrir en quelques rues le véritable melting pot propre à Manhattan… Mélangez des cafés branchés avec des bars grunge, des boutiques de tatouages avec des brocantes, des rues animées avec des jardins communautaires et ajoutez une touche de bohème : c’est parti pour la visite !

Si le quartier accueillait autrefois beaucoup d’immigrés, ce sont les marginaux  venus au même moment s’installer dans le quartier qui ont donné à l’East Village sa mauvaise réputation. Dans les années 1950, l’arrivée des Beatniks et de leur flower power lui ont forgé une nouvelle identité : artistes, musiciens ou hippies sont arrivés en masse et le quartier est devenu le berceau de mouvements comme le punk rock. Ce quartier, aujourd’hui devenu bourgeois, fourmille de restaurants, de cafés chics et de boutiques d’artistes.

#1 Alphabet City : ce quartier de l’East Village tient son nom des quatre avenues à l’Est de la 1rst avenue nommées par des lettres, et non par des chiffres. Les Avenues A et B pour faire une pause dans un restaurant, un café à la mode, un bar, l’Avenue C pour son petit air portoricain, ses boutiques latines et ses bodegas et l’Avenue D pour son ambiance underground. Mais ce qui vaut le détour à Alphabet City, ce sont ses jardins communautaires qui ont poussé comme des champignons un peu partout là où des parcelles en friche avaient été abandonnées. Le bonus : le Petit Versailles, un joli parc qui mixe jardins communautaires et installations artistiques.

#2 La rue St Mark : C’est la rue la plus atypique du quartier ! Entre magasins punk, ateliers de piercing, magasins de disque et boutiques underground se tient majestueusement la St Marks in The Bowery Church, une église plutôt atypique au style géorgien qui a toujours refusé d’aligner sa façade à la Seconde avenue. Elle vaut le détour surtout le mardi où un marche s’installe devant ses portes. Vous remarquerez sûrement les lampadaires  entièrement recouverts de mosaïques psychédéliques : c’est l’œuvre d’un seul homme, Jim Power, artiste et vétéran du Vietnam, qui y œuvre depuis plus de 20 ans.

#3 Tompkins Square Park : C’est à la fois le cœur du quartier et un parc agréable en toute saison. Avec ses étendues de verdure relaxantes, il est idéal pour un pique-nique avec des amis. Et pourtant, il y a 30 ans, vous n’y aurez pas mis les pieds ! Tompkins square Park était considéré comme le plus grand marché de drogue à ciel ouvert, il ne faisait pas bon d’y traîner le soir. Il a fallu le fermer pendant plusieurs mois, le rénover et sécuriser le quartier. Changement d’ambiance aujourd’hui, on peut aller sans crainte et même s’y relaxer. Ne manquez pas la parade des chiens au moment d’Halloween, un must…

#4 East Village by night : Le quartier regorge de bars et de restaurants, à vous de faire votre choix ! Aux antipodes des shows de Broadway, vous trouverez ici pléthore de clubs de jazz, de hip-hop et de poésie. Celui qui vaut le coup d’y passer 2h ? Le Nuyorican Poets Cafe, le rendez-vous des amateurs de poésie, de jazz, de hip hop et de littérature, un drôle de mix !

#5 Le Shopping : Pas de grand magasin ici… L’East Village est surtout connu pour ses petites boutiques de vêtements vintages. Rendez-vous au Tokio 7, sur la 7ème rue et la 1ère avenue, pour découvrir des vêtements de designer vintage. Buffalo Exchange, sur la 11ème rue et la 1ère avenue, est encore plus abordable. Les fans de punk-rock doivent absolument aller faire un tour chez Trash and Vaudevilles sur St Mark’s Place. No Relation Vintage, Cadillac’s Castle et Sustainable NYC font également partie des incontournables du quartier !

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*