César vs Oscars 2016 : quelle cérémonie sera la plus réussie ?

César vs Oscars 2016

Tapis rouge, stars over-brushées et sourire ultra-bright, robe décolletée et costard noir… Les César comme son homologue américain, les Oscars, nous vendent du rêve. Et pourtant : la soirée peut être trop longue, pas drôle, interrompue par les intermittents. Alors, cette année, qui des César ou des Oscars seront les plus réussis ? And the winner is…

La petite histoire des César… En 1976, l’ancien attaché de presse, journaliste et producteur Georges Cravenne crée les César, cérémonie calquée sur celle des Oscars, pour récompenser les acteurs et techniciens du cinéma français. Sous la présidence de Jean Gabin, la première Nuit des César a lieu le 3 avril 1976 et seulement 13 César sont alors distribués. Aujourd’hui, cette grand-messe du cinéma français récompense  pas moins de 22 catégories pendant près de 3 heures de direct.

Le César : 3,8 kilos et de 30 centimètres plaqué or. « Le César se tient à l’horizontale, avec les deux mains, comme un gros pain de campagne », a déclaré le sculpteur César lorsqu’il a créé cette compression. 25 statuettes sont crées chaque année, et en cas d’ex-æqo, des exemplaires supplémentaires sont fabriqués. Le nom du lauréat est  gravé en coulisses, juste après l’annonce des résultats.

Moments nostalgiques : On se souvient du cri du cœur d’Elodie Bouchez pour La Vie rêvée des Anges, de l’émotion d’Anne Parillaud et de Luc Besson pour Nikita, des larmes de la toute jeune Charlotte Gainsbourg recevant son César en 1986, de l’hommage déchirant à Bernard Blier en 1989 ou celui de Delon à Romy Schneider en 2008, de la déclaration d’amour au cinéma français d’Annie Girardot en 1996 pour Les Misérables.

Et en 2016 ? Cette année, la 41e cérémonie des césar sera présidée par Claude Lelouch et présentée par Florence Foresti. Un mot d’ordre : faire plus court ! Les Cowboys avec François Damiens ou encore Marguerite avec Catherine Frot figurent parmi les favoris.

La petite histoire des Oscars… La 1re cérémonie des Oscars s’est déroulée le lors d’un dîner privé à Hollywood, devant environ 250 personnes. La cérémonie –  n’avoir pas été retransmise – ne dura qu’une quinzaine de minutes. Depuis, elle a lieu chaque année en février et met à l’honneur essentiellement des films américains et anglophones. Une trentaine de récompenses est décernée, réparties en trois sections : les Oscars du mérite, spéciaux et techniques.

L’Oscar : 3,85 kilos et 33 centimètre plaqué or. L’Oscar est un chauve aux allures de culturiste, qui plonge une épée dans une bobine de film. À la base de la statuette est gravé un numéro de série unique tandis qu’une plaque avertit : « La statuette ne peut être vendue, transmise ou transférée […] sans avoir été préalablement offerte à l’Académie ». Sa valeur monétaire ? 850 dollars.

Moments nostalgiques : On se souvient de l’Oscar de Tom Hanks pour Philadelphia en 1993, de l’hommage rendu à Sydney Poitier en 2002, premier noir à être récompensé en 1968, de Titanic en 1998 et son succès renversant (sans jeu de mots), de l’Oscar posthume de Heath Ledger en 2009 pour The Dark Knight, du discours féministe sur l’égalité de salaires de Patricia Arquette récompensée en 2015 pour Boyhood.

Et en 2016 ? Cette année, la 88e cérémonie des Oscars sera présentée par Chris Rock. Un mot d’ordre : faire plus court ! Les remerciements défileront sur l’écran pendant le discours du vainqueur ! The Revenant d’Alejandro González Iñárritu semble être le grand favori.

 

La cérémonie des César 2016 se tiendra le vendredi 26 février au Théâtre du Châtelet. Celle-ci sera diffusée en direct et en clair sur la chaîne Canal +. C’est le dimanche 28 février 2016 qu’aura lieu la cérémonie des Oscars à Los Angeles dans l’habituel Dolby Theater, retransmise sur ABC.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*