Champs Élysées vs Fifth Avenue : prêt pour une virée shopping ?

© Pinterest / MG

Messieurs, nous comprendrions très bien que cet article vous intéresse nettement moins que celui sur les bars à bières… Néanmoins, permettez nous tout de même d’aborder l’épineuse question du shopping lorsque l’on a que quelques heures à y consacrer. Resituons le problème : vous êtes à New York/Paris, vous avez 2 heures de break devant vous… Comment rentabiliser une séance shopping tout en profitant de la ville qui s’offre à vous ? Voici la réponse…

Une virée sur les Champs Élysées…

La fausse réputation : l’Avenue des Champs Élysées fait l’objet de toutes les convoitises et notamment de la part des Français qui lui attribuent bien des superlatifs… Tous faux : la plus belle avenue du monde, la plus large, la plus longue, la plus luxueuse. Il n’en est rien. Au mieux, elle est bien la troisième avenue la plus chère du monde, au pire celle où il faut s’accrocher à son sac ! Chuang, en provenance du Japon, nous explique : « Avant de partir pour Paris, on m’avait dit qu’il fallait absolument venir sur les Champs Elysées, que c’était l’endroit où être pour ressentir l’atmosphère de Paris, mais aussi et surtout de faire attention aux pickpocket pour ne pas se retrouver sans rien ! »

Le luxe : la célèbre chanson de Joe Dassin dit vrai : « Au soleil, sous la pluie, la midi ou à minuit, il y a tout ce vous voulez aux Champs Elysées »… On trouve de tout sur les Champs Elysées. Et même si certaines marques de luxe comme Louis Vuitton, Chanel, Balenciaga, Dolce & Gabbana ou Hermès ont pignon sur rue (ou tout comme), l’Avenue se démocratise de plus en plus : Zara, H&M, Sephora ou GAP se font aussi la part belle. « Nous venons surtout pour les marques de luxe typiquement françaises, parce que les autres, on les trouve partout, même chez nous. Mais je trouve qu’il y en a de moins en moins… Ou c’est peut-être parce qu’il y a tellement de monde qu’on ne les voit plus ! » ajoute Chuang avec ses deux grands sacs Louis Vuitton à la main.

What else ? Les Champs Élysées, ce ne sont pas que boutiques de luxe et grandes enseignes commerciales. Même si c’est justement cette facette de l’Avenue qui en fait sa notoriété et d’ailleurs Chuang et ses amis ne sont venus ici que pour « le shopping, le Lido et le restaurant Le Fouquet’s ». Il existe toute une vie de quartier que l’on a du mal à imaginer tant les Champs Élysées semblent toujours être en effervescence et noir de monde. Bistrots, boulangeries, bureaux de presse, cinémas, superettes n’ont, certes, aucun attrait touristique ni culturel, mais offrent un autre visage du quartier. Un visage finalement peut-être plus parisien.

Une virée sur Fifth Avenue…

Le mythe : la Cinquième avenue de New York – ou Fifth pour les intimes – est mythique. On ne compte plus le nombre de films ou séries où elle apparaît : une vraie star mondiale ! Tout ce qui a pu être imaginé ou filmé sur Fifth Avenue est bien réel : shopping, luxe et grandiose sont au rendez-vous pour ceux qui décideront de déambuler du Washington Square Park au sud jusqu’à Central Park au nord. Pour Dan, touriste irlandais, il serait impensable de repartir sans passer par Fifth Avenue : « C’est mythique ! Je suis déjà venu plusieurs fois à New York et, à chaque fois, cette avenue me fait le même effet : l’impression de faire partie de la légende, d’être sur un tournage de film. »

L’opulence : pour Debbie, venue de Los Angeles pour le week-end, Fifth Avenue « C’est le Rodeo Drive de Manhattan ! », sous-entendu une suite de magasins de luxe sur des kilomètres de béton. Prada, Louis Vuitton, Dior, Fendi, Hermès, Gucci, Chanel s’alignent les uns à côté des autres, côtoyant quelques bijoutiers légendaires comme Tiffany & Co, Cartier et Henri Bendel dont les vitrines sont déjà à elles seules un hommage au luxe et à l’opulence. Mieux vaut avoir un portefeuille bien garni ! Ou faire comme Dan : « Je suis surtout ici pour ma femme qui en rêvait. Mais on ne fait que regarder, on n’ose même pas pousser la porte des boutiques, c’est très impressionnant. Pour faire du shopping, nous préférons le sud de Fifth Avenue, moins cher ! »

What else ? Se balader sur Fifth Avenue, c’est aussi marcher le nez en l’air pour admirer certains buildings comme la Tour Chrysler, la Trump Tower, le Rockfeller Center, le Plaza Hotel. « On ne pensait pas qu’on pourrait faire un peu de visites culturelles sur Fifth Avenue et pourtant, entre deux boutiques, on a pu en profiter », explique Dan. La Cathédrale Saint Patrick, la New York Public Library, l’Empire State Building, les expositions proposées au Bryant Park les jours d’été… Fifth Avenue ne se résume pas qu’au luxe des films américains. « C’est une drôle de mélange d’ailleurs ! C’est un peu étrange de passer de Tiffany’s à la Cathédrale Saint Patrick… » Et ce paradoxe résume assez bien l’esprit de NY !

 

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Passez une nuit inoubliable à New York !
  2. Easter Parade de New York : la plus belle photo de la semaine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*