Les 5 grosses différences entre Paris et New York

© MG

Opposer Paris et New York, ce n’est pas nouveau… Il y a déjà eu beaucoup de sites, d’articles, de dessins qui comparent ces deux grandes villes, l’ouvrage de Vahram Muratyan en étant l’un des meilleurs exemples. Mais ce qui est plus original, c’est de voir comment eux, les Américains, nous opposent : mettent-ils l’accent sur les mêmes différences que nous ?

Traduction d’un article de Cody Delistraty, paru sur le site US Thought Catalog

Les vraies différences entre ces deux villes concernent la qualité de vie et la façon dont les gens voient leur relation entre eux et vis-à-vis du Monde.

#1 Le client a toujours tort

N’essayez même pas d’être servi rapidement au restaurant, de récupérer un visa, de retourner un vêtement ou de demander un service en pensant que vous êtes le boss juste parce que vous payez. Rien ne teste mieux votre patience que les courses à Paris.
Score : NYC 1 – Paris 0

#2 La perception de la richesse

Il y a évidemment des gens aisés dans les 2 villes, mais regardez comment l’ancien Président Nicolas Sarkozy planque sa montre Piaget lors des rassemblements ou comment Joey Starr – le rappeur français qui a le plus de succès en France (!) – vit toujours dans la banlieue où il a grandit. Venez à New york, les gens ne cherchent pas uniquement à devenir riches, ils idolâtrent ceux qui le sont déjà. A Paris, la richesse est cachée, discrète ; à New York, tout est bon pour le show. Mais qui peut dire ce qui est mieux ?
Score : NYC 1 – Paris 1

#3 La verdure

Si vous vivez près de Central Park ou Prospect Park, pas de souci, mais partout ailleurs dans la ville les options se réduisent à une peau de chagrin. A Paris, vous tombez sur des espaces verts partout où vous allez. A New york, vous devez aller jusqu’au petit campus de Columbia pour voir un carré d’herbe en dehors de Central Park.
Score : NYC 0 – Paris 1

#4 Le week-end

Plus de jours de congés que partout ailleurs dans le monde, des pauses-déjeuner de deux heures, une semaine de travail de 35 heures et la retraite obligatoire à 62 ans, c’est la vie des Français ! Rien de résume mieux le rythme des New-yorkais que les mots « Je prends ça à emporter ». Exister dans cette ville si chère est déjà un stress en soit. Alors oui, les week-end à New York servent souvent à travailler plus.
Score : NYC 0 – Paris 1

#5 Le sens de la vie

S’il y en a un qui sait comment vivre à Paris et à New York, c’est l’écrivain Adam Gopnik qui a écrit From Paris to the Moon about living in Paris with his family (De Paris à la Lune : vivre à Paris avec sa famille). […] Il écrit comme un aveu que New York est sa maison, et il est tenté de dépeindre New York dans une lumière positive, comme un lieu où l’on revient toujours. Pourtant, ce besoin constant de  se réaliser, de prouver que vous êtes une personne en fonction de votre adresse, votre carrière, vos voyages, où vous allez dîner, si vous prenez le métro ou une voiture de ville est désagréable. Il y a des tas d’habitudes nécessaires à Paris, comme la tenue vestimentaire et les conversations sociales, mais sa plus grande force est de ne pas penser être le centre du monde – contrairement à New York – et son rythme est plus lent, sa culture profonde, et ses attentes ne sont pas de montrer son train de vie, mais de vivre comme vous le souhaitez.
Score : NYC 1 – Paris 1

Selon cet article américain, il serait donc plus agréable de vivre à Paris qu’à New York… Mais ce n’est évidemment l’avis du seul auteur, à vous de vous forger une opinion. Nous, à Paris vs New York, on a jamais pu trancher la question ! Alors, qu’en pensez-vous ?

 

Pour voir les différences entre Paris et New York en vidéo, vous pouvez regarder à nouveau celle, très drôle, de Camille Rowe ici. La Parisienne et la New-yorkaise en action, ça vaut le coup d’œil !

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*